We love
video introduction

Créer la solution de jeu ultime
Nous sommes à l’affût des nouveaux usages, nous sommes en éveil permanent.
Nous voulons offrir au plus grand nombre une expérience unique en ligne et hors ligne.

video

Aujourd’hui, notre catalogue s’articule autour du jeu de l’esprit le plus pratiqué dans le monde, le bridge.

 

Un jeu basé sur les conventions et la communication ne saurait contenter les joueurs avec une simple IA basée sur les probabilités. Elle se révélerait être un partenaire imprédictible et incompréhensible.

Pour retranscrire un comportement humain et donner l’impression aux joueurs qu’ils sont réellement à la table avec 3 autres personnes, nous avons développé un véritable « partenaire virtuel ». Le meilleur même.

En plus d’être toujours disponible, il est capable d’interpréter une partie en cours et de s’adapter à la façon de jouer et au niveau de son partenaire (du débutant aux plus grands « champions »).

Il répond à 80% des coups en 0.5 secondes et explique ses choix pour permettre à tous d’améliorer son jeu.

Pratique, l’enregistrement automatique de toutes les parties autorise la déconnexion à tout moment.

video

Ce partenaire idéal a été conçu via un moteur d’intelligence artificielle qui s’améliore de jour en jour.

20 ans d‘innovations et de recherches ont permis d’aboutir à cette 4ème génération et des champions internationaux de bridge au sein des équipes de développement règlent le moteur pour que celui-ci soit toujours au plus haut niveau.

 

 

 

Chaque mise à jour est testée sur des milliers de données répertoriées ainsi qu’une communauté d’un million de joueurs très actifs et ses correctifs sont déployés dès les premières alertes.

Certains joueurs jouant plus de 100 000 donnes par an sont la preuve du succès de cette expérience de jeu, du plaisir qu’ils trouvent dans un entraînement régulier sur nos plateformes et ceci quel que soit leur niveau.

video

Les bienfaits de cette « gymnastique intellectuelle » induite par la pratique du Bridge sont démontrés dans de nombreuses études.

Chez les séniors pour lesquels une étude réalisée en 2009 par l’Inserm et abondée par plusieurs médecins, a montré que la pratique régulière d’une activité cérébrale comme les jeux de cartes, la gymnastique intellectuelle et la stimulation de la mémoire que développent les bridgeurs retarderaient l’apparition de la maladie d’Alzheimer de 50%.

Chez les plus jeunes dans des programmes éducatifs afin de faciliter l’apprentissage des savoirs essentiels.